Accueil Services Qui peut créer une Marpa ?

Qui peut créer une Marpa ?

Le foyer rural pour personnes âgées (MARPA), désormais renommé foyer d’accueil et résidence pour l’autonomie, offre un encadrement personnalisé, particulièrement adapté aux personnes âgées qui ont toujours vécu à la campagne et craignant de déraciner. De la même manière, la réception familiale vous permet de vivre dans un cadre familial.

Qu’ est-ce qu’un MARPA ?

La Mutualité sociale agricole (MSA) a lancé le concept de MARPA (foyer rural pour personnes âgées) dans les années 1980, comme alternative à la maison de retraite. Les aînés ayant une légère perte d’autonomie n’avaient donc plus à choisir entre rester à la maison et entrer dans une résidence pour personnes âgées.

A lire également : Quel est le livret qui rapporte le plus ?

Par définition, les MAR sont des établissements habilités à accueillir un maximum de 24 personnes âgées. Une capacité beaucoup plus petite que dans une maison de soins infirmiers.

Le sens de l’acronyme MARPA a changé en 2015 pour devenir une « maison et résidence pour l’autonomie », se référant aux résidences autonomes mentionnées dans la Loi sur la société vieillissante.

A découvrir également : Quels sont les foyers de peuplement ?

Les personnes âgées sont accueillies dans des logements privés, dans les zones rurales, et peuvent profiter des services communs :

  • restauration,
  • blanchisserie,
  • divertissement…

L’ objectif : permettre à l’occupant de se sentir vraiment « à la maison » dans son propre logement. Le résident d’un MARPA peut meubler son espace comme il le souhaite et le décorer à son goût.

Ce respect de la vie privée du résident n’exclut pas la participation aux animations et aux tâches collectives. La préparation de repas ou de sorties au village, par exemple, est l’occasion pour les résidents de se rencontrer. Les MARPAS semblent même donner un coup de pouce à la vie dans les zones rurales reculées.

Il existe environ 190 structures de ce type en France, offrant quelque 4 500 places et gérées quotidiennement par une association ou un CCAS.

Ces structures conçues sur un seul niveau sont accessibles aux personnes à mobilité réduite, mais pas aux personnes âgées en perte d’autonomie. Résidents avec un niveau élevé de dépendance devra préférer une solution de réception différente, comme un Ehpad. LesMAR ne sont pas des établissements médicaux, mais les résidents disposent d’un système d’assistance téléphonique pour communiquer avec le personnel.

Pouvons-nous faire un séjour temporaire à la campagne à MARPA ?

Si les personnes âgées des zones rurales s’adaptent très rapidement à la vie dans le MARPA, la différence est pour les citadins. Il n’est pas nécessaire de dissimuler des difficultés telles que les mœurs quelque peu différentes, les dialectes régionaux et la perte de repères causée par le changement du milieu de vie.

Ainsi, même si l’idée de changer l’air semble attrayante, il est préférable de commencer par occuper une place dans un hébergement temporaire.

En été, certains MARPAS offrent un hébergement temporaire aux personnes âgées souhaitant respirer l’air frais de la campagne, le temps des vacances…

Le coût de ce séjour varie en fonction de l’établissement et de la santé de l’individu. Il est possible de se renseigner auprès du National Fédération de la MARPA, qui énumère également les structures existantes, par département .

Que sont les familles d’accueil ?

L’ accueil familial est une formule chaleureuse permettant à une famille de s’occuper d’une ou de deux personnes âgées ou handicapées dans leur propre maison, contre rémunération. Pour réglementer ce type d’activité, les règles relatives à la protection familiale sont clairement définies par la loi du 10 juillet 1989.

La famille d’accueil doit être approuvée par le Conseil général après une formation. Une enquête sur les services sociaux est également obligatoire. Un contrat doit être signé entre les parties afin de définir les conditions de séjour :

  • durée,
  • rémunération fixée par décret,
  • loyer et pension alimentaire,
  • services fournis et conditions de résiliation, etc.

Cette formalité est essentielle au bon déroulement du séjour.

Les témoignages recueillis reflètent un enthousiasme pour cette formule, humaine et enrichissante. Toutefois, tout comme le MARPA, elle est destinée à des personnes relativement peu dépendantes au moment de leur admission .

ARTICLES LIÉS