Quel droit au chômage à 59 ans ?

Réforme de l’assurance chômage : du 1er août 2020 au 31 mars 2021, la période minimale d’allocation de chômage passe à 4 mois. Cela découle du fait que pour avoir droit au chômage, vous devez avoir travaillé au moins 4 mois (contre 6 mois auparavant).

Combien de temps touchons-nous le chômage ?

La durée  dépend avant tout de votre affiliation à l’assurance-chômage, et donc de la durée de vos contrats de travail.

A lire en complément : Les bas de contention peuvent-ils être portés pendant un effort ?

Selon le Code du travail, la durée du versement des allocations de chômage est calculée en fonction de l’activité professionnelle des 27 derniers mois. Par exemple, le droit à la rémunération commence dès que 88 jours (ou 610 heures) de travail continu ou discontinu ont été accumulés au cours des 27 derniers mois.

Dans ce cas, vous trouverez les règles générales sur la durée de paiement de votre ASSEDIC et les règles à appliquer en fonction des cas spécifiques (âge, chômage partiel…).

A lire en complément : Quel salaire pour avoir droit au cumul Emploi-retraite ?

* Votre période de recherche d’activité salariée est augmentée. Il va de 27 mois à laquelle la durée de le second confinement est ajouté.

 

La durée du paiement d’ASSEDIC : Le cas général

Le cas général concerne les personnes âgées de moins de 53 ans à la date de leur dernier jour de travail : vous devez avoir cotisé aux allocations de chômage au moins 88 jours (jours ouvrables) ou 610 heures de travail au cours des 27 derniers mois* pour recevoir un chômage prestations (voir droit au chômage pour plus d’informations).

Votre période d’allocation de chômage sera égale à vos heures de travail au cours des 27 derniers mois* jusqu’à 24 mois.

Exemple : Vous avez un contrat de travail qui commence en novembre 2019 et se termine à la fin de juin 2020, soit 8 mois. A la fin de votre contrat, vous devrez vous inscrire auprès du Centre d’Emploi, vous serez compensé pour 8 mois consécutifs .

La période maximale d’indemnisation est de 24 mois consécutifs . Cette durée peut être prolongée dans certains cas particuliers (voir ci-dessous). Dans tous les cas, la continuité du versement de vos prestations de chômage est assujettie à une mise à jour mensuelle obligatoire de la division d’emploi.

Veuillez noter que le versement de votre allocation de chômage ne commence pas immédiatement après votre inscription à la division de l’emploi. Il y a un délai minimum de sept jours qui peut être prolongé en cas d’indemnisation pour congé payé ou indemnité de licenciement (jusqu’à 150 jours maximum)

En cas de doute, vous pouvez effectuer gratuitement une simulation de la durée de votre allocation de chômage. Plus d’informations sur le sujet sur la page dédiée à la période d’attente Job Pole. à partir de ce lien.

Si vous poursuivez vos études, vous pouvez vous renseigner sur le chômage des étudiants. Seuls de rares cas permettent de combiner les deux statuts.

Durée des prestations de chômage : Cas particuliers

Les règles générales énoncées ci-dessus peuvent être plus favorables en fonction de votre âge ou de votre situation professionnelle. Notez que l’âge pris en compte est le dernier jour de votre dernier contrat de travail.

Si vous avez entre 53 et 61 ans

Le temps minimum de travail est identique au cas général : minimum 4 mois travaillés (88 jours) ou 610 heures. Mais, la période prise en compte est plus longue, elle va de 27 mois à 39 mois. En outre, ans la durée maximale des prestations de chômage est prolongée.

Il est passé de 24 mois à 30 mois pour les personnes âgées 53 à 54 et 36 mois pour les personnes âgées de 55 ans et plus.

Si vous avez plus de 61 ans

Si vous n’avez pas atteint le nombre suffisant de quartiers contributifs pour avoir droit à une pension à taux plein, vous recevrez du chômage jusqu’à ce que vous puissiez bénéficier de votre retraite. Cependant, plusieurs conditions sont requises :

  • Être dans le processus d’indemnisation pendant au moins 1 an
  • Contribution au régime d’assurance-chômage pendant au moins 12 ans (dont au moins un an continu au cours des 5 dernières années ou 2 années discontinues)
  • Avoir au moins 100 trimestres validés par l’assurance vieillesse

Si vous remplissez ces conditions, votre période de prestations de chômage durera jusqu’à ce que vous ayez suffisamment de trimestres pour obtenir une retraite à taux plein. s.

Période de paiement d’ASSEDIC en cas de chômage partiel

Si votre entreprise prend fin, vous pourriez recevoir du chômage pendant cette période. Il est nécessaire de distinguer 2 cas distincts :

  • En cas de cessation totale d’activité : l’ allocation de chômage est versée pendant 182 jours, avec possibilité de prolongation si l’entreprise retarde la reprise des activités.
  • En cas de cessation partielle d’activité : Un salaire cumulé et une allocation sont versés dans un délai de 15 mois pour les personnes de moins de 50 ans, sans limite au-delà.

A l’épuisement de vos droits ASSEDIC, une allocation de solidarité spécifique (voir http://www.aide-sociale.fr/ass-allocation-solidarite-specifique/) peut être accordée pour une période renouvelable de 6 mois. Sa durée change en fonction de la la situation personnelle, l’âge et les périodes travaillées. Par conséquent, un conseiller en emploi est en mesure de vous orienter à ce sujet.

Comment choisir sa mutuelle quand on est demandeur d’emploi ?

Il est difficile de pouvoir garder un budget mensuel pour une mutuelle quand on est demandeur d’emploi. Si vous êtes en bonne santé, vous vous dites sûrement que vous n’avez pas besoin d’être protégé par une mutuelle, puisque vos frais médicaux et l’achat de médicaments se font rares. Pourtant, il est très important d’avoir une mutuelle en toutes circonstances. Un accident ou une maladie peuvent très vite arriver, et sans mutuelle, les frais médicaux peuvent revenir très cher. Mais comment trouver cette mutuelle spécialisée qui rentre dans vos frais ?

Il est tout à fait possible de trouver une mutuelle adaptée à votre profil, mais cela peut prendre du temps de toutes les comparer. Et ce temps, il vous le faut pour trouver un nouvel emploi. C’est pourquoi il existe une solution : les comparateurs de mutuelle en ligne. Nous allons donc voir à l’aide ce petit guide les avantages du comparateur en ligne, ainsi que comment être facilement remboursé de vos frais médicaux. 

Quels sont les avantages des comparateurs en ligne ?

Les comparateurs en ligne vous permettent de facilement trouver des offres adaptées à votre profil. Les différentes offres sont centralisées directement dans les sites des comparateurs, et ils peuvent donc vous fournir des offres adaptées à vos besoins en seulement quelques clics. Cela comporte donc de nombreux avantages :

  • Vous gagnez du temps
  • Vous faites des économies en trouvant l’offre la plus adaptée à vous
  • C’est très simple, il vous suffit de donner quelques informations sur votre profil

Comment être facilement remboursé de vos frais de santé

Il n’y a pas de mutuelle spécialement pour les demandeurs d’emploi, mais il existe tout de même des offres adaptées à vous. Il s’agit d’un contrat intitulé mutuelle chômage, qui permet d’avoir un remboursement partiel voire total de vos frais médicaux.

ARTICLES LIÉS