Prévenir la phlébite

La thrombose veineuse est le terme courant qu’on utilise pour désigner la phlébite. Elle se traduit par la formation d’un caillot de sang dans la veine. Dans la plupart des cas, ce sont les membres inférieurs qui sont touchés. Les personnes âgées sont les sujets les plus exposés à la phlébite, car cette dernière est également favorisée par l’immobilisation. Sachez toutefois qu’il y a quelques solutions qui permettent de limiter les risques de développement de cette maladie.

Les différents types de phlébite

Quand on dit « phlébite », il peut s’agir de :

A découvrir également : Comment lutter contre l'isolement des personnes âgées ?

  • La phlébite superficielle pour laquelle la formation du caillot est localisée dans une petite veine. La zone touchée est souvent douloureuse, rouge et dure. Ce type de phlébite est bénigne, mais si elle n’est pas traitée, elle peut se transformer en phlébite profonde,
  • La phlébite profonde pour laquelle le caillot se forme dans une veine de diamètre plus important, notamment dans une veine près des artères. Pour ce cas, le sujet peut ressentir une douleur vive, un durcissement ou gonflement de la zone concernée avec un œdème et une sensation de lourdeur des jambes. La situation devient vraiment urgente lorsque la peau vire au bleu et devient chaude au toucher. Là, le caillot peut se déplacer jusqu’aux poumons et le patient risque une embolie pulmonaire.

Prévenir les risques de phlébites

Même si aujourd’hui, vous êtes en bonne santé, il y a des facteurs qui favorisent l’apparition de cette maladie. On va pointer particulièrement l’âge : les statistiques montrent qu’une personne sur 100 peut être atteinte de thrombose veineuse après ses 75 ans. Pourtant, de petits gestes au quotidien pourront vous permettre de garder votre forme et éviter la phlébite.

A lire en complément : Qu'est-ce qu'une personne agée selon l'OMS ?

Même si vous prenez de l’âge, pensez tout de même à pratiquer une activité physique. Une courte séance de marche, de natation, de danse ou de vélo de manière régulière est recommandée. Si votre état ne vous permet pas de sortir, il est recommandé de bouger même au lit et ce, avant de vous coucher. Faites quelques mouvements de pédalage tout en restant allongé sur le dos. Faites-vous aider par une personne si vous ne pouvez plus bouger correctement. Le soir aussi, massez vos jambes en partant des chevilles jusqu’aux genoux.

Si pour une raison ou une autre, vous devez rester debout, assis ou allongé sur une longue durée, on vous conseille de prendre votre temps pour bouger ou marcher. Si vous êtes obligé de rester assis longtemps pour un voyage par exemple, ne croisez pas les jambes. On vous conseille d’ailleurs de porter des chaussettes, un bas ou un collant de contention avant votre départ et gardez-le pendant le trajet. Retrouvez ici le bas de contention qui peut vous convenir. Portez également des vêtements confortables et larges. Si vous devez rester allongé, surélevez vos pieds.

Pour éviter la phlébite, il faut adopter une alimentation saine et équilibrée. Ceci dit, il faudrait également bannir de votre alimentation toute nourriture qui favorise la congestion veineuse comme les épices, le café, le thé et l’alcool.

ARTICLES LIÉS