Comment organiser ses funérailles de son vivant ?

Les moments qui suivent la perte d’un proche sont souvent douloureux. Lorsqu’à cette douleur s’ajoutent les nombreuses décisions et les incertitudes concernant les dernières volontés du défunt, la famille de celui-ci peut très vite perdre pied. Pour alléger la tâche à la vôtre et vous assurer que vos souhaits seront fidèlement respectés, il vous suffit d’organiser vos funérailles de votre vivant. Comment y parvenir rapidement et sans stress ? Découvrez ici tout ce qu’il y a à savoir à ce propos.

Rédigez vos dernières volontés

La première chose à faire lorsque vous décidez d’organiser vos funérailles est de consigner l’ensemble de vos dernières volontés. En effet, de nombreuses personnes tardent à les rédiger et très souvent avant qu’ils ne s’en rendent compte, il est déjà trop tard. Il est donc plus prudent d’exprimer clairement, par écrit de préférence, ce que vous souhaitez qu’on fasse de votre corps. Vous pouvez vous contenter de mentionner les grandes lignes ou tout détailler. Vous pouvez par exemple préciser le cercueil de votre choix, le contenu des faire-part de décès, etc. Une fois que vous avez tout consigné, il est conseillé de confier le document à une personne de confiance.

A lire en complément : Pension de réversion : les démarches pour l'obtenir

Choisissez votre dernière demeure

Vous devez à présent choisir entre un enterrement ou une incinération. Ces deux options sont disponibles chez les funérailles Georges et Fils. En effet, tout dépend de votre préférence et vous devez veiller à ce que votre famille en soit informée. Il est vrai que ces décisions sont loin d’être des parties de plaisir. Mais, elles sont indispensables si vous voulez que vos derniers vœux soient exaucés après votre décès.

Prenez une assurance obsèques

L’organisation des funérailles est aussi une question de financement. Alors, pour épargner à vos proches les tracasseries administratives et financières, il est impératif de souscrire à une assurance obsèques. Ceci va vous permettre non seulement de contribuer aux frais de vos funérailles, mais surtout d’avoir un lieu sûr où déposer vos dernières volontés. En réalité, c’est l’un des rares endroits où vous êtes sûr que vos souhaits funéraires seront respectés à la lettre.

Lire également : Comment écrire une lettre à un juge ?

Cependant, il est important de préciser que vous avez aussi la possibilité de communiquer vos volontés dans le registre des personnes physiques de votre municipalité. Vous pouvez même en plus du choix du rite religieux, du mode et du lieu d’enterrement décider du texte à lire et de la musique à jouer. Vous allez trouver dans cet article d’autres informations à propos de l’organisation de ses propres funérailles.

Préparez votre succession

Lorsque vous avez fini de mettre en ordre tout ce qui concerne le cérémonial de votre décès, vous devez à présent vous concentrer sur ce que vous envisagez pour votre postérité. Il s’agit là de la rédaction de votre testament. En effet, celui-ci doit renfermer toutes les volontés qui touchent la succession de vos biens. Généralement, toutes vos possessions vont naturellement à vos héritiers légaux quand vous partez sans l’avoir rédigé. Par conséquent, si vous envisagez de léguer un de vos biens à une tierce personne, il est capital de l’indiquer spécifiquement dans votre testament.

Par ailleurs, bien qu’il ne soit pas obligatoire de le confier à un notaire, vous serez beaucoup plus rassuré, si ce dernier le valide et l’exécute.

ARTICLES LIÉS