Accueil Bien vieillir Qu’est-ce que le chômage de longue durée ?

Qu’est-ce que le chômage de longue durée ?

Un demandeur d’emploi persistant est une personne inscrite comme demandeur d’emploi pendant au moins 183 jours dans les 275 jours précédant la relation de travail. Ainsi, les personnes qui ont été inscrites à la demande d’emploi pendant au moins six mois au cours des neuf mois précédant leur entrée au travail.

A lire aussi : Quel est le plafond de revenu pour toucher les APL en 2021 ?

La durée de la participation à un emploi public est également incluse dans la période d’inscription en tant que demandeur d’emploi.

A lire également : Quel âge pour Exonération taxe foncière ?

L’ employeur peut bénéficier de cotisations en appliquant un demandeur d’emploi permanent. Le montant de l’allocation après l’impôt sur les cotisations sociales est égal au salaire brut de l’employé, mais pas plus de 100 000 HUF 22 pour cent dans les deux premières années d’emploi, 11 pour cent dans la troisième année d’emploi. pour les deux premières années jusqu’à concurrence de ce montant,dans la troisième année sera de 11%, au lieu de 22%. En ce qui concerne le salaire restant, l’employeur est imposé conformément aux règles générales.

Le montant de la réduction est complété par une réduction du niveau de la contribution à la formation professionnelle , puisque l’employeur bénéficie d’ une exonération fiscale de 100 % pour les deux premières années, jusqu’à concurrence de 100 000 HUF . En ce qui concerne le montant résiduel, la contribution de 1,5 % doit être versée conformément aux règles générales.

Afin d’appliquer la réduction, il est nécessaire que le demandeur d’emploi attesteque les conditions légales existent. Pour ce faire, vous devez obtenir un certificat délivré par le département de l’emploi du bureau de district ou de district compétent pour votre lieu de résidence. (Une liste consultable des services de l’emploi concernés peut être consultée sur le site Web du Service national de l’emploi.) Le certificat ne peut être manipulé que personnellement, et la plupartcas peut être pris en charge immédiatement.

Le bénéficiaire bénéficie également de la prestation au cours du mois au cours duquel la deuxième ou la troisième année d’emploi prend fin.

Exemple (deux premières années)

Salaire brut 111.000 HUF
Impôt sur les cotisations sociales 22% ->

22% -> 11 000 HUF

0% jusqu’à 100.000 HUF

Ainsi, l’employeur ne paie pas d’impôts jusqu’à 100 000 HUF.

Taxe à payer : 11.000*0.22= 2,420 Ft

11.000*0,015 = 165 HUF

c’ est 2.585 HUF

donc les économies : 26.085 HUF — 2.585 Ft= 23,500 HUF par mois

Contribution à la formation professionnelle 1,5%->

1,5 % -> 11 000 Ft

0% jusqu’à 100.000 HUF

TOTAI. Sans escompte, le montant de la taxe est :

111 000*0,22 111 000*0,015= HUF 26.085

Montant de la remise :

282 000 HUF/ an

564.000 HUF/ 2 ans

Exemple (troisième année)

Salaire brut 111.000 HUF
Impôt sur les cotisations sociales 22% ->

22% -> 11 000 HUF

11% jusqu’à 100.000 HUF

Ainsi, la réduction est de 50% jusqu’à 100.000 HUF.

Taxe à payer : 100.000*0,11= 11 000 Ft

11.000*0,22= 2,420Ft

111.000*0.015= 1,665 HUF

qui est 15.085 HUF

donc les économies : 26.085 HUF — 15.085 Ft= 11.000 HUF par mois

Contribution à la formation professionnelle 1,5 % -> 111.000 Ft
TOTAI. Sans escompte, le montant de la taxe est :

111 000*0,22 111 000*0,015= HUF 26.085

Montant de la remise :

132 000 HUF/an

ARTICLES LIÉS