Comment maintenir une personne âgée à domicile ?

La perte d’autonomie vient avec l’âge ou apparaît à cause d’une maladie ou d’un handicap. Presque personne ne souhaite aller en EHPAD, dans une maison de retraite ou dans un établissement spécialisé. Le maintien à domicile est l’une des alternatives envisageables.

Le niveau de dépendance et le maintien à domicile

Vous ou un proche êtes en situation de dépendance ? Comparé à l’entrée à l’EHPAD ou en maison de retraite, le maintien à domicile est le choix le plus privilégié des personnes âgées. Le maintien à domicile est par contre possible dans un certain nombre de cas seulement. La possibilité de maintenir une personne âgée à domicile dépend principalement de son degré de dépendance.

Lire également : Les avantages des services d'aide à domicile pour les seniors

La perte d’autonomie d’une personne âgée – et de toute personne en situation de dépendance – est évaluée selon la grille AGGIR. Plus une personne est dépendante (le GIR maximal étant de niveau 6) , moins son maintien à domicile est possible. Pour qu’une personne âgée puisse être maintenue à domicile, il existe d’autres conditions à remplir.

Les conditions liées à l’environnement de la personne âgée

Le maintien à domicile est le choix idéal pour une personne âgée. Pour ce faire, une réorganisation de tout son environnement est essentielle. Pour qu’un maintien à domicile soit bénéfique pour la personne concernée, mais aussi pour ses proches, une adaptation de son logement est nécessaire.

A lire en complément : Comment les cartes de remerciement peuvent aider à guérir après la perte d'un être cher ?

Quelques chantiers sont à prévoir bien que toutes les pièces de la maison n’aient pas à être adaptées d’un seul coup. La salle de bain est la pièce à réaménager en priorité en y installant des barres d’appui, des tapis antidérapants ou encore un siège de douche. Très important, comme dans toutes les pièces et les couloirs ainsi que les escaliers, il faut apporter un éclairage de bonne qualité.

On élimine tout ce qui est sol glissant et obstacles pouvant occasionner des chutes comme les fils qui traînent par terre, les vases et les objets de décoration. Les marches de l’escalier doivent être facilement repérables. Les accessoires et équipements comme le monte-escalier, le système de téléassistance, l’automatisme des volets, les rangements avec commande à distance ne sont pas un luxe.

Comment financer un maintien à domicile ?

L’organisation du maintien à domicile d’une personne âgée nécessite plusieurs ressources, dont des ressources financières. Les adaptations à faire dans son domicile pèsent sur le budget. D’un autre côté, il faut aussi compter les charges liées aux services de téléassistance. Sans oublier, selon les cas, les frais pour une hospitalisation à domicile pour personne âgée (HAD), les soins infirmiers à domicile ou encore le matériel médical de maintien à domicile.

Rassurez-vous, vous et/ou votre proche en situation de dépendance n’êtes pas seuls à supporter ces charges. Effectivement, le gouvernement a mis en place plusieurs dispositifs d’aides pour le maintien à domicile des personnes âgées.

Pour les travaux d’adaptation, vous pouvez entre autres compter sur des organismes tels que Anah, ADIL, PACT ARIM, et bien d’autres encore. Selon l’âge, le niveau de dépendance de la personne âgée et/ou la nature de sa dépendance (âge, maladie, handicap), il existe au moins trois aides financières pour le maintien à domicile. Vous avez les aides financières APA, PCH et ASPA pour financer un maintien à domicile.

ARTICLES LIÉS