Services

Quel est le livret qui rapporte le plus ?

Dans le cadre de ses mesures visant à promouvoir le pouvoir d’achat, le Gouvernement examine la composante épargne des ménages. Fin avril, Bercy a envoyé sept millions de courriels aux plus modestes d’entre eux pour les exhorter à ouvrir un livret d’épargne populaire (LEP).

Il est vrai que ce produit réglementé, peu promu par les institutions bancaires, perd maintenant sa vitesse : moins de 8,7 millions de détenteurs pour un stock global de 44 milliards d’euros fin 2017, selon la Banque de France.

Lire également : Quelle assurance vie choisir en 2021 ?

LIRE >>> Ces produits d’épargne des banques qui ne méritent pas votre argent

Conditions d’accès étendues

Pour être éligible, vous devez être domicilié en France et se conformer aux conditions relatives aux ressources. Une seule personne peut ainsi ouvrir un LEP si son revenu fiscal de référence 2017 (référencé sur Avis d’impôt) n’a pas dépassé 19.779 euros (30.343 euros pour un couple ou 40,907 euros pour une famille avec deux enfants). La banque vous demandera votre avis taxe sur l’abonnement et le réclamera chaque année.

A voir aussi : Qui décide du placement en famille d'accueil ?

Toutefois, en cas de dépassement des plafonds, un délai de grâce d’un an est accordé : le titulaire d’une LEP peut le conserver à condition que son revenu soit inférieur à l’année suivante. Si vous êtes inquiet, vous auriez tort de vous en priver.

LIRE >>> Ce calcul du gouvernement afin que votre livret A ne devienne pas rentable à tout moment

Le paiement initial est de seulement 30 euros, et vous pouvez fournir le livret jusqu’à 7 700 euros (hors intérêts capitalisés). Sa rémunération est la plus avantageuse de tous les livrets réglementés exemptés : elle apporte 1,25 % de taxes nettes et de prélèvements sociaux.

Des fermetures de la LEP en perspective

Lors de sa création au début des années 80, un particulier pouvait souscrire à un livre d’épargne populaire s’il était exonéré d’impôt sur le revenu ou redevable d’un montant modeste (fixé chaque année par l’État). Ce critère a été remplacé par un revenu état en 2014. Les banques et les détenteurs avaient jusqu’à la fin de 2017 pour s’y conformer.

Après leur avoir laissé une marge de manœuvre en 2018, le gouvernement a averti que toute LEP dont le titulaire ne satisfait pas au critère ou n’a pas fourni de preuves sera fermée. Pour éviter cela, votre avis d’impôt 2018 pour 2017 doit être soumis avant la fin du mois de juin.