Soins dentaires des séniors : 4 choses à savoir sur l’anesthésie générale

Une bonne santé bucco-dentaire demeure indispensable pour tout individu, surtout pour les séniors. En effet, après 50 ans, les risques de développer des problèmes dentaires deviennent plus élevés. Par conséquent, vous devez consulter régulièrement votre dentiste et recevoir les soins appropriés. Toutefois, pour éviter de souffrir, une anesthésie générale peut se révéler utile. Si vous êtes sénior et que vous vous préparez à subir une intervention dentaire, découvrez ici 4 choses à savoir sur l’anesthésie générale.

L’utilité de l’anesthésie générale en soins dentaires


En général, les médecins recourent à l’anesthésie générale dans le cadre d’une intervention chirurgicale. Elle permet de supprimer temporairement la sensation de douleur. Pour ce qui nous concerne, l’anesthésie générale est recommandée pour les séniors et les patients qui présentent la phobie du dentiste, lors d’une opération dentaire chirurgicale.

A lire également : 7 Avantages de la mutuelle sénior

Sachez toutefois que cet acte médical requiert des examens préalables, et doit respecter certaines obligations. Pour éviter tout risque, nous conseillons de vous tourner vers les professionnels qui appliquent rigoureusement les règles et les mesures de sécurité. Si vous résidez par exemple dans la Ville Lumière ou les environs, vous pouvez vous rendre dans une clinique parisienne des soins dentaires sous anesthésie générale pour une prise en charge de qualité.

Par ailleurs, notez que l’anesthésie générale nécessite l’administration de certains médicaments. Ces derniers agissent sur le cerveau et provoquent un sommeil artificiel afin de faciliter l’intervention chirurgicale dentaire. Mais durant l’opération, le médecin devra surveiller certains paramètres tels que la profondeur du sommeil, la respiration, les battements de cœur, etc.

A lire en complément : Comment savoir si un établissement est public ou privé ?

Les règles à respecter avant une anesthésie générale


Puisque les séniors sont plus sensibles à la douleur, une anesthésie générale demeure indispensable pour toute opération dentaire. Mais pour la sécurité et le bon déroulement de l’intervention, le médecin doit suivre certaines instructions avant de procéder à l’anesthésie :

  • Le patient doit rester à jeun jusqu’à 6 heures avant l’intervention ;
  • Il ne doit pas boire jusqu’à 3 heures avant l’opération ;
  • Il doit prendre une douche ou un bain le matin de l’intervention ;
  • Il doit se débarrasser des bijoux, des verres de contact, des prothèses dentaires et du maquillage avant d’entrer en salle ;
  • Après l’opération, il doit se faire accompagner jusqu’à sa résidence, et il ne doit ni conduire ni prendre de décision importante.

Les effets secondaires de l’anesthésie générale chez les séniors


Les séniors possèdent un organisme plus fragile. Par conséquent, ils s’adaptent plus difficilement aux interventions chirurgicales. Ainsi, après des soins dentaires sous anesthésie générale, ils peuvent rencontrer des difficultés à évacuer tous les produits. Voici quelques effets secondaires courants chez les séniors :

  • Des complications respiratoires (causées par un surdosage de l’anesthésique, l’âge, l’obésité ou la durée de l’intervention) ;
  • Une sensibilité cardiaque accrue et une diminution des facultés intellectuelles (problème d’élocution, désorientation, hallucinations, perte de mémoire, etc.) ;
  • Un ralentissement des processus physiologiques, ce qui peut provoquer des troubles digestifs ou urinaires ;
  • Autres effets secondaires : nausées, vomissements, maux de tête, inflammations veineuses, réactions allergiques, faiblesse passagère, etc.

Les bonnes pratiques pour limiter les risques


Pour protéger le sénior et garantir une guérison plus rapide, celui-ci, en collaboration avec son médecin, doit appliquer certaines règles. Ceci permettra de limiter les effets secondaires et d’éventuelles complications. Ainsi, avant l’opération, l’anesthésiste doit déterminer les facteurs susceptibles d’interférer avec l’anesthésie. Il pourra ensuite définir le type d’anesthésique à utiliser.

Après l’anesthésie générale, le sénior doit éviter de s’aliter. Dans le cas contraire, il pourra ne pas vite récupérer. Il est conseillé donc de reprendre progressivement les activités. Ceci aidera le corps à retrouver ses sensations. Toutefois, en cas de difficultés majeures ou d’effets secondaires sévères, n’hésitez pas à contacter le médecin.

ARTICLES LIÉS