Combien coûtent des obsèques ?

Suite à la perte d’un proche, l’organisation des obsèques est une étape à laquelle il est impossible de se soustraire. Les obsèques sont un ensemble de procédures qui concourent à rendre hommage au défunt. Qu’il s’agisse d’organiser une inhumation ou une crémation, chacune de ces opérations nécessite un coût, qui varie en fonction de plusieurs paramètres. Nous vous proposons ce guide qui vous donne une idée du budget à prévoir pour des obsèques.

Le coût d’un enterrement traditionnel : les principes de base

Depuis des millénaires, les rites funéraires permettent de rendre un hommage mérité à un disparu. En France, le coût des funérailles classiques varie entre 3 000 et 5 000 euros. Précisons que ce budget dépend principalement du type de cérémonie choisi. Il varie ainsi selon plusieurs éléments. Dans le cas d’une inhumation, vous avez droit aux services de base :

A lire aussi : Sécuriser son domicile pour prévenir les chutes des seniors : conseils et astuces à connaître

  • la plaque d’identité du défunt,
  • le transport par un véhicule agréé,
  • le cercueil proprement dit.

Ajoutons à cela, l’achat, la pose et l’entretien de la pierre tombale, qui font partie des incontournables pour un rite funéraire. Afin de réussir l’organisation des obsèques, il est nécessaire de contacter les pompes funèbres. Ces professionnels ont l’expertise requise pour vous assurer un enterrement conforme aux prescriptions en vigueur. De plus, faire appel à une structure spécialisée vous dispense de nombreuses formalités parfois épuisantes, en cette période douloureuse.

Pour cela, vous pouvez solliciter les pompes funèbres pour obtenir un devis d’obsèques clair et détaillé. D’ailleurs, sachez que le législateur astreint ces entreprises à vous exposer chaque prestation fournie, dans ses moindres détails. N’hésitez donc plus et faites-vous assister par des spécialistes du domaine.

A voir aussi : Est-il possible de réduire les frais des obsèques ?

pompes funèbres

Un guide pour choisir les bonnes options en matière d’obsèques et de commémoration

Il existe de multiples possibilités en matière d’enterrement. Vous pouvez opter pour une urne, une tombe, un caveau, etc. Chacune de ces solutions possède diverses spécificités. Pour aborder avec sérénité toutes les problématiques liées à la cérémonie, nous vous suggérons de consulter les guides d’obsèques. Ces documents renseignent sur les étapes de chaque rite et les coûts associés. Quel que soit le type, les funérailles impliquent de lourdes dépenses. Il est possible d’alléger ces frais, en bénéficiant des aides aux frais d’obsèques. Vous avez par exemple l’assurance obsèques, qui permet à la famille de financer la cérémonie d’inhumation.

En outre, la mutuelle complémentaire ou encore le contrat d’assurance vie du défunt sont autant de dispositifs qui peuvent soulager les organisateurs durant cette épreuve. Par ailleurs, dans le guide des obsèques, vous trouvez des informations sur les types de cérémonie funéraire. Vous pourrez donc choisir une cérémonie religieuse ou civile, ce qui impacte grandement le budget total. La communication avant et après les obsèques mérite également toute votre attention. Vous devez penser aux faire-part et aux témoignages des proches. Notons enfin que l’entretien de la sépulture figure aussi parmi les services proposés par les pompes funèbres.

Comment économiser de l’argent tout en offrant un bel adieu à un être cher ?

Si vous avez un budget limité, plusieurs alternatives s’offrent à vous pour enterrer dignement un proche. Vous pouvez faire don du corps à la science en le laissant à disposition d’un établissement hospitalier. Cette démarche salutaire réduit les coûts, puisque le transport du corps et l’enterrement sont à la charge du centre de recherche concerné. De même, l’inhumation définitive est à envisager en cas de difficultés financières. En effet, elle fait gagner du temps et de l’argent dans la mesure où la période d’attente d’une sépulture n’existe plus.

Les prestations facultatives peuvent rallonger inutilement la note pour des obsèques. À ce propos, la toilette du défunt, les soins de conservation, les garnitures dans le cercueil, sont quelques options dont vous n’avez pas forcément besoin. Il serait alors préférable de vous limiter au strict minimum afin de réduire les frais de la cérémonie. D’autre part, le choix de certaines essences de bois permet également de réaliser des cercueils de bonne facture et à moindre coût. Dans ce sens, vous pouvez investir dans des matériaux comme le sapin ou le hêtre, qui sont parmi les moins chers du marché.

Des funérailles non traditionnelles conviendraient-elles à votre proche et votre famille ?

Sous sa forme ordinaire, l’enterrement traditionnel reste la cérémonie funéraire la plus répandue à ce jour. Toutefois, d’autres alternatives se démocratisent un peu partout dans le monde. En effet, des rituels funéraires plus créatifs comme la dispersion des cendres ont le vent en poupe. Sur décision du disparu ou à l’initiative d’un proche, l’incinération est pratique pour réaliser des économies. Elle consiste à brûler le corps du défunt dans un cercueil et en récupérer les cendres dans une urne. Cette technique est moins coûteuse qu’un enterrement traditionnel ; il faut prévoir moins de 100 euros pour une urne, qu’elle soit en métal ou en carton. En outre, les urnes biodégradables devraient convenir aux amoureux de la nature. Vous avez également la possibilité de mettre en place une cérémonie dans un lieu original, qui corresponde à la personnalité du disparu.

ARTICLES LIÉS