Le contrat senior CDI, une nouvelle perspective pour les plus de 50 ans

Au cours de ces dernières années, le taux de chômage des plus de 50 ans a augmenté. Ainsi, le gouvernement a adopté une proposition de loi qui consistera à lutter contre le chômage des seniors sur le long terme. Autrement dit, la nouvelle perspective du CDI pour les seniors est mise en place. Découvrez amples informations sur ce contrat senior CDI au travers de cet article !

Le contrat senior CDI : d’où vient-il ?

La proposition de loi liée au renforcement de l’emploi des seniors a été adoptée le 4 novembre 2020 par le Sénat. Le 30 novembre 2020, l’assemblée nationale vote également pour cette proposition de loi. Parce qu’elle favorisera les insertions des plus de 50 ans sur le marché du travail.

A lire aussi : Seniors et protection des données : les enjeux de la vie privée face aux risques de cybersécurité

En effet, cette nouvelle politique de renforcement de travail prévoit de nombreuses mesures. Entre autres, vous avez la fondation du CDI inclusion pour ces types de personnes. Lorsque le parlement adoptera définitivement ce texte, il y aura plusieurs décrets qui préciseront les modalités d’application du CDI.

Le contrat senior CDI : quel est précisément son objectif ?

Aujourd’hui, le gouvernement se préoccupe de la problématique de l’emploi des profils seniors dans un contexte sanitaire et économique. Ce qui n’est pas du tout favorable ! Alors, le principal but de cette proposition de loi est de créer un CDI à inclusion. Et ce, pour les plus de 50 ans. En d’autres termes, elle aidera les personnes au chômage qui ont plus de 50 ans à s’intégrer à nouveau au marché du travail. De même, il réduira le taux de licenciement des seniors.

A lire également : Pension de réversion : les démarches pour l'obtenir

Le contrat senior CDI : à qui s’adresse-t-il ?

À ce sujet, il convient de dire que seules les personnes ayant plus de 50 ans sont clairement visées par cette proposition de loi. Les structures de l’insertion ont la possibilité de conclure des contrats à durée illimitée avec les individus qui sont âgés de plus de 50 ans. De plus, ces derniers devraient rencontrer des difficultés professionnelles et sociales spéciales.

Et ce, en fonction des modalités qui ont été définies par le décret. En effet, vous devez savoir que cette proposition ne vise pas totalement les personnes au chômage depuis longtemps. Elle est juste destinée à toute personne de plus de 50 ans qui rencontre des difficultés professionnelles et sociales particulières.

Le contrat senior CDI : quelles sont les sociétés qui vont recruter ces seniors ?

Dans un premier temps, les structures d’insertion à l’activité économique (IAE) ont la capacité d’employer les salariés de plus de 50 ans en CDI. Notez bien que ces derniers doivent être en difficulté socio-professionnelle parce qu’il faut établir avec eux leur parcours jusqu’à leur retraite.

Retenez bien (l’IAE) l’insertion à l’activité économique constitue un suivi dans l’emploi que proposent certaines sociétés à des individus assez éloignés de l’emploi. Tout comme les seniors en chômage de longue durée. Ceci facilitera leur insertion professionnelle et sociale.

Au nombre des sociétés à l’insertion à l’activité économique, il y a les ateliers de chantiers d’insertion (ACI), les associations intermédiaires (AI). Mis à part ceci, vous trouverez les sociétés de travail temporaire d’insertion (STTI). En effet, ces dernières doivent auparavant signer une convention avec le gouvernement.

Ceci leur favorise l’accueil et l’accompagnement de ces travailleurs. N’oubliez surtout pas que ces entreprises d’insertion à l’activité économique bénéficient des aides financières publiques.

Le contrat senior CDI : quelle est la durée de ce type de contrat ?

Dans le cadre du CDI à inclusion, la durée de la mission effectuée est de trois ans au maximum. En réalité, la durée totale des missions ne peut jamais dépasser 36 mois. De ce fait, il s’agit d’un contrat CDI à durée limitée.

Gardez aussi à l’esprit que le CDI à inclusion des seniors complète le CDD insertion qui est déjà instauré. Par contre, ce CDD représente un contrat de travail avec une durée limitée de 24 mois. Les individus ayant plus de 50 ans travaillent dans les structures pendant au plus deux ans sans renouvellement. En tant que personne senior ayant plus de 57, sachez que la proposition de loi vous offre cette opportunité de le prolonger.

Les avantages du contrat senior CDI pour les employeurs

Les employeurs ont aussi beaucoup à gagner en proposant des contrats senior CDI à leurs collaborateurs. Ces derniers apportent une réelle expertise professionnelle, acquise au fil du temps et de l’expérience. Ils peuvent ainsi transmettre leur savoir-faire aux plus jeunes et contribuer à la formation des nouvelles recrues.

Le contrat senior CDI permet aux entreprises de réduire les coûts liés au recrutement et à la formation de nouveaux employés. Effectivement, les seniors possèdent déjà une solide expérience dans leur domaine d’activité et n’ont donc pas besoin d’être formés sur les éléments basiques du poste qu’ils occupent.

Les seniors sont souvent reconnus pour leur adaptabilité face aux changements technologiques qui bouleversent aujourd’hui le monde professionnel. Ils ont ainsi acquis une expertise sur différents logiciels ou outils numériques utiles à l’entreprise.

Engager un travailleur senior sous ce genre de contrat peut aider l’entreprise dans sa démarche RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises). Effectivement, c’est un signal fort envoyé en faveur de la diversité intergénérationnelle qui renforce l’image positive des organisations auprès notamment des parties prenantes externes tels que les clients ou les fournisseurs.

Il est clair que le contrat senior CDI représente donc une solution avantageuse pour toutes les parties concernées : l’entreprise comme le salarié expérimenté.

Comment négocier son contrat senior CDI ? Conseils et astuces

Si vous avez plus de 50 ans et que vous cherchez un emploi stable pour les années à venir, le contrat senior CDI peut être une excellente solution. Pourtant, vous devez bien négocier son contrat afin d’obtenir les meilleures conditions possibles.

La première étape consiste à se renseigner sur la convention collective applicable à votre secteur d’activité. Cette dernière fixe des règles précises concernant notamment la durée du travail, le salaire minimum ainsi que les avantages en matière de congés payés ou encore de repos hebdomadaire.

Il ne faut pas hésiter aussi à discuter avec l’employeur pour obtenir certains avantages/garanties supplémentaires en fonction des besoins spécifiques (ex : horaires aménagés). Il est recommandé aussi, tout comme lorsqu’on négocie un autre type de contrat CDI classique, de toujours se référer aux éléments évoqués tels que :

  • Votre expérience professionnelle passée ;
  • L’étendue géographique de la zone dans laquelle vous êtes prêt à travailler.

C’est pourquoi cette étape est cruciale. La deuxième étape consiste ensuite à discuter du montant du salaire mensuel brut. Le salarié doit faire attention à avoir une idée réaliste parce que cela pourrait impacter l’éventuelle offre proposée par l’employeur. Effectivement, le niveau des revenus dépendra non seulement des responsabilités que vous aurez au sein de l’entreprise, mais aussi des compétences et du niveau d’expertise dont vous disposez.

Vous devez également discuter des avantages complémentaires offerts par l’entreprise tels que les tickets restaurants, le remboursement partiel ou total de la carte Navigo, etc. C’est souvent une source d’économies non négligeables pour les salariés en CDI senior. La négociation d’un contrat senior CDI peut paraître complexe pour certains travailleurs âgés à la recherche d’un emploi stable. Pourtant, avec une bonne préparation et un état d’esprit positif lors des rencontres avec les employeurs potentiels, il est possible de décrocher un contrat avantageux qui répondra aux besoins spécifiques du candidat mais aussi à ceux qui sont liés aux attentes professionnelles exigées par l’employeur potentiel.

ARTICLES LIÉS