Comment bénéficier d’un taxi conventionné ?

Il vous est difficile de vous déplacer à cause d’une maladie ? Vous devez savoir qu’il est tout à fait possible de se déplacer en taxi conventionné tout en étant remboursé par la CPAM.

À quoi sert un taxi conventionné ?

Qu’est-ce qu’un taxi conventionné ? Il s’agit d’un moyen de transport subventionné par la CPAM. Ce système permet d’aider les personnes ayant des problèmes de santé. Toute personne, si elle est malade, peut utiliser ce type de taxi. Pour quelles raisons prendre un taxi conventionné en cas de besoin ? Si vous n’avez pas vraiment besoin d’une ambulance, vous pouvez réserver un taxi conventionné.

A découvrir également : Ingénierie hôtelière : opter pour le développement durable

Le transport peut être nécessaire pour vous rendre à un rendez-vous médical. Pour vous donner des exemples concrets, cette voiture peut vous emmener lors d’un transfert pour une hospitalisation, lors d’un examen pour une maladie chronique ou pour un rendez-vous médical. Vous pouvez également effectuer des déplacements pour des raisons de :

Prendre un taxi conventionné

N’importe qui peut prendre un taxi conventionné, mais afin d’être pris en charge par votre Sécurité sociale, il y a certaines conditions à prendre en compte. Pour cela, vous devez appeler votre médecin, afin qu’il vous remette une prescription médicale. Il peut également vous remettre un bon de transport : celui-ci est parfaitement valable, s’il est signé et daté. Cette ordonnance est absolument nécessaire pour la prise en charge de votre transport.

Sur l’ordonnance, votre médecin devra mentionner le taxi. Une fois cette démarche effectuée, vous devrez vous munir de votre carte d’assurance maladie, de votre attestation, de votre CPAM et trouver un chauffeur qui sera chargé de vous emmener. Veuillez noter que votre carte d’assurance maladie doit être en cours de validité. En outre, il peut vous être demandé de fournir certaines informations concernant votre âge, vos nom et prénom, la date des soins, etc.

Si vous effectuez des déplacements à longue distance, votre médecin sera chargé de demander un accord à votre CPAM.

Quels documents dois-je apporter avec moi pour bénéficier d’un taxi agréé ?

Pour bénéficier des services d’un taxi conventionné, vous devez d’abord vous trouver dans l’une des situations énumérées ci-dessus. Vous devez également être en possession d’un document important qui prouve votre éligibilité à la réservation d’un taxi subventionné. Le document en question est une prescription médicale de transport que le patient doit retirer auprès de son médecin traitant. Ce document reprend les informations du patient. Une fois en possession de ce bon de transport, vous pouvez contacter un taxi agréé pour réserver votre transport du domicile à l’hôpital.

Ce service vous permet de bénéficier d’un transport discret. Il se fait également en toute sécurité. Vous respectez l’horaire de vos rendez-vous médicaux. Le taxi conventionné peut couvrir toutes les distances nécessaires à vos soins. Ce type de transport médical est également économique dans la mesure où vos frais de déplacement vers les centres de soins sont pris en charge par la caisse d’assurance maladie.

Les avantages de l’utilisation d’un taxi conventionné

L’utilisation d’un taxi conventionné présente de nombreux avantages. L’un des plus intéressants est que le trajet est pris en charge à 65 %, voire à 100 %, par la sécurité sociale. Vous n’avez pas de frais de déplacement, contrairement à l’ambulance, qui reste à votre charge. Un autre point positif est que vous pouvez utiliser ce type de véhicule à tout moment de la journée. Si vous voulez voyager le soir ou la journée, c’est tout à fait possible. Cela se fera dans de très bonnes conditions.

Les différences entre un taxi conventionné et un taxi classique

Maintenant, voyons les différences entre un taxi conventionné et un taxi classique. Vous devez souligner que le taxi conventionné est spécifiquement dédié au transport des patients nécessitant des soins médicaux urgents ou non-urgents. Le chauffeur du taxi conventionné a effectué une formation pour transporter des patients en toute sécurité. Il dispose aussi d’un équipement spécialisé pour assurer la sécurité pendant le trajet.

Le tarif appliqué par un taxi conventionné diffère aussi de celui d’un taxi traditionnel. Effectivement, le coût varie selon la distance parcourue ainsi que l’état médical du patient à transporter. Les frais sont souvent moins élevés qu’avec un simple taxi car ils sont réglementés par la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie).

Les modes de paiement acceptés peuvent aussi être différents : en général, les taxis conventionnés acceptent plusieurs formules comme les chèques bancaires ou postaux, mais aussi les espèces et même certains moyens numériques.

Si vous avez besoin de vous déplacer vers une structure hospitalière pour votre état de santé ou celui d’un proche malade, prendre rendez-vous avec un chauffeur professionnel tel qu’un taximan agréé par votre caisse-maladie ainsi que votre service public hospitalier peut s’avérer être la meilleure option possible qui ne fera pas exploser vos dépenses personnelles tout en étant accompagné dans toutes les conditions sanitaires sécurisées !

Comment trouver un taxi conventionné près de chez vous

Maintenant que nous avons vu les avantages de l’utilisation d’un taxi conventionné, il est temps de savoir comment en trouver un près de chez vous.

La première étape consiste à contacter votre caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) ou votre médecin traitant. Ils seront en mesure de vous fournir une liste des taxis conventionnés dans votre région. Vous pouvez aussi consulter le site web de la CPAM pour trouver une liste actualisée des taxis agréés sur leur plateforme virtuelle.

Une autre option est d’utiliser des applications mobiles dédiées telles que Uber Health et Taximedic. Ces applications permettent aux patients et aux professionnels de santé de commander facilement un taxi conventionné rapidement. Toutefois, il faut noter que ces applications ne sont pas disponibles dans toutes les régions.

ARTICLES LIÉS