Quelles sont les spécificités du PER et de l’assurance vie ?

Nombreuses sont les solutions pensées pour permettre à chaque travailleur de bien préparer sa retraite. Parmi celles-ci figurent notamment le PER et l’assurance vie qui présentent chacun des spécificités distinctes. Il est donc intéressant de bien cerner ces différentes particularités pour choisir l’option la plus adaptée à ses besoins. Découvrez ici les spécificités que présente chacune de ces solutions d’épargne pour la retraite.

Quelles sont les similitudes entre le PER et l’assurance vie ?

Le PER est un tout nouveau produit d’épargne retraite qui est disponible depuis octobre 2019. Il tend progressivement à remplacer les plans d’épargne retraite existants. Quant à l’assurance vie, il s’agit d’une police d’assurance qui permet au souscripteur de bénéficier d’une rente ou d’un capital en fonction du contrat. Peu importe la solution que vous adoptez entre le PER et l’assurance vie, l’objectif principal reste le même.

A lire en complément : CRP RATP : Demande d'accès

Il s’agit de mettre de l’argent de côté afin d’aborder sereinement votre retraite ou pour couvrir certaines situations. Par ailleurs, sachez que le PER ou assurance vie présentent tous les deux un mode de gestion similaire. De manière générale, trois possibilités vous sont données : la gestion libre, la gestion personnalisée et la gestion pilotée. Avec la gestion libre, vous pouvez choisir où et comment placer votre épargne.

La gestion personnalisée quant à elle vous permet de bénéficier des conseils d’un professionnel afin de vous assister dans vos choix. Pour finir, la gestion pilotée consiste à confier la gestion de votre épargne à un expert.

A voir aussi : Top 10 des activités à faire à la retraite

Quelles sont les différences entre le PER et l’assurance vie ?

Les versements déductibles : un atout phare du PER

Les versements déductibles constituent un atout phare du PER. En effet, lorsque vous effectuez un placement en assurance vie ou dans un produit d’épargne retraite, des différences notables apparaissent en termes de fiscalité. À ce niveau, vous devez savoir qu’avec le PER les versements effectués ne sont pas imposables. Ainsi, les versements sont exonérés d’impôts lorsqu’ils sont inférieurs au plafond de 32 419 €.

L’assurance vie : une plus grande souplesse

Il faut souligner que l’assurance vie, contrairement au PER, présente la particularité d’être très souple. En réalité, les fonds placés en assurance vie sont accessibles à tout moment.

Pour ce faire, vous n’avez qu’à formuler une demande auprès de votre gestionnaire en lui notifiant votre souhait d’effectuer un rachat total ou partiel de votre contrat d’assurance. Une fois cette demande approuvée, vous aurez accès au fonds en 30 jours maximum. Ce qui n’est pas le cas avec le PER où les fonds ne sont débloqués qu’au moment du départ en retraite, ou en cas d’accident de la vie (décès, accident de travail, ou fin de droits au chômage par exemple).

L’assurance vie : une fiscalité plus avantageuse au moment de la sortie

Contrairement au cas du PER, la fiscalité appliquée avec une assurance vie à la sortie du capital est beaucoup plus avantageuse. Ici, vous bénéficiez du régime dit des rentes viagères à titre onéreux. De plus, au terme de huit années, la part rachetée n’est pas imposée. Ce sont uniquement les intérêts qui sont imposés avec un taux évalué en fonction de la durée entre la date d’ouverture et celle du versement.

ARTICLES LIÉS