Comment procéder au choix d’une rampe d’accès pour personnes handicapées ?

La rampe d’accès est d’un avantage certain pour les seniors et surtout, pour les personnes handicapées. Elle leur permet d’atteindre tous les coins et recoins de leur logement ou d’un bâtiment sans grand effort. Cependant, une rampe d’accès ne se sélectionne pas sur un coup de tête : voici les critères à considérer !

Le type de la rampe accès

Sur le marché, la rampe accès handicapé est proposée en trois modèles différents. Il s’agit des rampes PMR à accès fixe, des rampes amovibles et des rampes d’accès modulables.

A lire également : Personne âgée : quel téléphone portable lui offrir ?

Les rampes PMR à accès fixe vous offrent de vous déplacer en toute autonomie dans toutes les pièces de votre maison. Toutefois, vous devez aménager votre lieu de résidence pour faciliter le passage du fauteuil roulant. Revoyez donc l’espace disponible au niveau des lieux de passage et aussi, la largeur de vos portes.

A voir aussi : Quelles sont les compositions florales adaptées au deuil ?

Quant aux rampes amovibles, elles vous évitent de prendre des risques lorsque vous êtes face à un détour. Par conséquent, vous ne serez pas bloqué. Les rampes amovibles comprennent les rampes d’accès enroulables et les rampes d’accès valise.

Enfin, les rampes d’accès modulables vous permettent par exemple de monter plus facilement dans un monospace ou dans un minibus. Elles sont capables de s’adapter à toutes les hauteurs. On les retrouve sous forme de rampe télescopique et de rampe double.

L’inclinaison, la longueur et la largeur de la rampe

L’inclinaison et la longueur de la rampe seront fonction du type d’équipement que vous choisirez. Ainsi, la pente maximale recommandée pour une rampe accès pmr adaptée à un fauteuil roulant manuel est de 15 degrés.

Pour un scooter électrique, un fauteuil roulant électrique ou un fauteuil avec accompagnateur, la donne change. Ici, l’inclinaison recommandée est de 20 degrés. Enfin, lorsque la rampe choisie doit servir à un usage professionnel, la pente maximale doit être réglée sur 20 degrés.

En ce qui concerne la longueur de l’équipement, elle n’est pas non plus fixe. Toutefois, il faut retenir que plus la rampe est longue, plus la personne qui va l’utiliser est en sécurité. Il faut aussi veiller à la présence d’un espace d’au moins 90 centimètres carrés devant la rampe. Celui-ci va permettre la manœuvre et la montée du scooter ou du fauteuil.

Par ailleurs, la largeur de l’équipement doit être de 80 centimètres au moins.

Le prix et les autres éléments à ne pas négliger

Le prix de la rampe d’accès dépend du modèle sur lequel vous aurez jeté votre dévolu. Généralement, ces dispositifs coûtent entre 40 et 1 200 euros. Par exemple, la rampe télescopique est cédée à 200 euros au moins. Des aides financières publiques peuvent aussi vous aider à acquérir un peu plus facilement cet équipement et à aménager votre lieu d’habitation.

Les autres éléments à prendre en compte dans le choix de votre rampe d’accès pour personne handicapée sont le revêtement antidérapant que doivent posséder les roues et le matériau. Dans le premier cas, les risques de chute sont limités lorsque les roues adhèrent au sol. Dans le second cas, vous pouvez vous décider entre l’aluminium et le bois.

ARTICLES LIÉS