Accueil Seniors Vente en viager : que retenir ?

Vente en viager : que retenir ?

Le secteur de l’immobilier offre énormément de possibilités pour vendre ou acheter un bien immobilier. Si vous désirez vendre votre bien immobilier, vous avez l’option de la vente en viager. Il s’agit d’une vente aux modalités spéciales qui peut vous être avantageuse. Que retenir sur cette opération ?

Le viager : qu’est-ce que c’est ?


Le viager est une opération de vente d’un bien immobilier à une personne désireuse de constituer son patrimoine immobilier. La particularité de cet acte de vente est qu’il n’est pas scellé avec une seule transaction. En effet, le viager implique le versement d’une rente au vendeur, et ce, à vie. Au lieu de la valeur d’acquisition du bien, c’est celle de la rente qui est estimée.

A lire également : Pourquoi la retraite à 67 ans ?

D’ailleurs, avant de vendre en viager, il est recommandé d’évaluer votre rente afin de bien mener les négociations. Elle est versée périodiquement et dépend de plusieurs critères. En plus de la rente, il est possible que le contrat prenne en compte le versement d’un bouquet. Contrairement à la rente, il s’agit d’un montant versé en une fois au moment de la signature du contrat.

Il est important de notifier que vous pouvez vendre en viager de deux manières différentes. Tout dépend de votre contrat avec l’acheteur. En premier lieu, vous avez le viager occupé. Il s’agit d’une forme de viager où vous avez le droit d’utiliser votre bien comme vous en avez envie. Bien entendu, cela n’élimine en rien l’obligation de l’acheteur de vous verser une rente. À votre décès, ce dernier pourra disposer du bien.

A lire en complément : Comment devenir accueillant familial ?

En second lieu, vous avez le viager libre. Avec ce mode de vente, le droit d’usage est accordé à l’acheteur dès la signature du contrat. Il n’a pas forcément besoin d’attendre le décès du vendeur que vous êtes.

Viager : quels avantages ?

La vente en viager est de plus en plus prisée en raison des nombreux avantages qu’elle offre. Bien entendu, le premier à mentionner est la rente périodique que vous recevrez jusqu’à la fin de votre vie. Cela vous garantit un revenu supplémentaire sûr. En plus, la rente viagère est indexée afin de ne pas faire varier votre pouvoir d’achat. Elle est donc réévaluée à la date d’anniversaire de la vente selon un indice. Si vous calculez l’indexation, vous serez en mesure d’anticiper sa variation.

Par ailleurs, vous bénéficierez d’avantages fiscaux intéressants. Votre rente viagère est frappée d’un abattement déterminé en fonction de votre âge. Cela reste valable bien que la rente viagère soit soumise à l’impôt sur le revenu. De plus, si votre contrat comprend le versement d’un bouquet, il est totalement exonéré de taxes.

Il en est de même pour les taxes foncières qui ne vous concernent plus. Toutefois, dans le cas d’un viager occupé, la taxe d’habitation est toujours une obligation pour vous. Malgré ces nombreux avantages, rien ne garantit qu’un contrat de vente en viager vous sera toujours avantageux. Les critères de variation de la rente par expérience ne sont pas tous faciles à comprendre. Il est donc recommandé de vous faire accompagner par un expert. Il saura vous conseiller pour avoir une rente équitable et juste pour la vente de votre bien.

ARTICLES LIÉS