Avec le Grand Tour de Suisse, la Confédération helvétique vient de se doter d’un itinéraire de 1 600 kilomètres de long permettant de relier en voiture les lacs, les cols et les vallées alpines de cet étonnant petit pays… Des paysages dont la pureté fascine depuis toujours les voyageurs. En route !

La Suisse est un continent. Avec des fleuves et des lacs, des cols et des glaciers, des montagnes de toutes formes et de toutes dimensions. A leur pied, de jolis petits villages de carte postale. Dans toutes les vallées, des peuples de toutes les cultures: d’une montagne à l’autre, les Suisses sont allemands ou italiens, autrichiens ou, par endroits, un peu français… On change de langage, d’architecture et de cuisine, de paysages, d’églises, de religion. Même les vaches dans les prés, consciencieusement affairées à produire du lait, ingrédient à partir duquel les Suisses fabriquent le chocolat, cet aliment de première nécessité, varient selon les montagnes. Il suffit d’un saut de puce pour que tout change dans ce pays: la Suisse est un continent, mais il est grand comme une main. Avec des lignes de vie qui la traversent comme les plis de la peau: les routes, les ponts et les viaducs, les tunnels interminables qui filent sous les plus hautes montagnes.

http://www.lefigaro.fr/voyages/2015/05/15/30003-20150515ARTFIG00235-detours-sur-les-routes-de-suisse.php

Article de G de Dieuleveult dans le Figaro recommandé pzt Seniorweb